BIFFF 2013

Cette année et pour la première fois de son histoire, UniversCiné Belgium s’associe avec le plus terrifiant festival de Belgique : le Brussels International Fantastic Film Festival !

(c) BIFFF-François Schuiten

Ah, le BIFFF et ses films aussi cultes qu’invraissemblables, ses courts-métrages, sa horde de fans accros aux morts-vivants, monstres et séries B sud-coréennes, son Bal des Vampires et sa ZombiFFF parade. Les plus grands noms de l’horreur ont foulé les tapis ensanglantés du festival, de Christopher Lee à Dario Argento, en passant par Alexandre Aja, William Friedkin et Neil Jordan cette année, et les films « de genre » aujourd’hui cultes ont fait les beaux jours du festival fantastique.

Après le Passage 44 et Tour & Taxis, c’est cette année au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles que le fantastique installe sa 31ème édition pendant deux semaines, du 2 au 13 avril. 3 salles au lieu d’une seule, dans lesquelles seront projetés pas moins de 110 longs-métrages de 29 pays différents, des courts-métrages hors compétition, 5 avant-premières mondiales, 9 internationales, 16 européennes et des invités plus que prestigieux, puisqu’Hideo Nakata et Don Coscarelli tiendront compagnie à Neil Jordan, qui ouvrira le festival avec son très attendu « Byzantium », tiendra une masterclass et se verra offrir une belle rétrospective (Entretien avec un vampire, Breakfast On Pluto, The Butcher Boy…), en plein dans le focus BOZAR Cinéma sur l’Irlande. La Cinématek organisera elle aussi un cycle « Monstres Sacrés » d’Universal, avec « Dracula » de Tod Browning, « La Momie » de Karl Freund, « Le Fantôme de l’Opéra » de Rupert Julian, « Frankenstein » (et sa fiancée) et « l’Homme Invisible » de James Whale.

Byzantium

Parmi les films projetés, on notera la présence d’entre autre « The Imposter » de Bart Layton, qui accompagne Neil Jordan pour l’ouverture, « Stoker » et le nouveau film de Park Chan-Wook et « The Brass Teapot » de Ramaa Mosley qui terminent le festival.Sur la petite centaine de films restants, UniversCiné a bien envie de voir « Citadel », que le BIFFF décrit comme un mélange d' »Attack the Block croisé avec Heartless », « Thale » d’Aleksander Nordaas, « Abracadabra » de Lucile Desamory,  « Confession Of Murder » de Byung-Gil Jung, « The Fantastic Fear of Everything » de Crispian Mills & Chris Hopewell, avec Simon Pegg, « Mama » d’Andy Muschietti, des séances de « Fils de » Cronenberg, Lynch, Hough et Cassavetes, « John dies at the end » de Don Coscarelli, « Maniac », remake de Franck Kahlfoun scénarisé par Aja avec Elijah Wood, « Oblivion » de Joseph Kosinski et bien d’autres.

Toute cette programmation vous donne envie ? UniversCiné et le BIFFF vous proposent de revoir ensemble les films qui ont marqué le festival ces 30 dernières années ! Nous avons sélectionné une cinquantaine de longs-métrages qui ont traumatisé les BIFFFeurs de tous horizons sur une page spéciale : à vous Rob Zombie, George Romero, Alex de la Iglesia, Fabrice du Welz ou Takashi Miike… Eteignez les lumières, fermez la porte, servez-vous une Troll ou un maitrank (de Jean-Luc, évidemment), et revivez les meilleurs moments du BIFFF en cliquant sur l’image ci-dessous !