Streams Film Festival: « D’amour et d’eau fraîche » de Isabelle Czajka, France

Julie Bataille, 23 ans, Bac +5, les petits boulots, elle n’en veut plus. Elle cherche un vrai travail. Lors d’un entretien d’embauche, elle croise Ben, qui lui a choisi de vivre au jour le jour d’expédients et de petits trafics. Il lui propose de venir passer l’été dans le Sud avec lui. Julie refuse, puis un jour, sur un coup de tête, plaque tout et part le rejoindre.

Anaïs Demoustier était déjà l’héroïne du premier film d’Isabelle Czajka: « L’Année suivante ». L’actrice et la réalisatrice rapportent qu’il a été dur de ne pas se référer au premier film car il était important d’éviter toutes similitudes avec L’année suivante, d’autant plus que D’amour et d’eau fraîche pourrait s’apparenter à la « suite » de L’Année suivante puisqu’Isabelle Czajka y aborde les mêmes thèmes : le travail précaire et la difficulté des jeunes à s’intégrer dans la société. Le titre du film fait référence à la réponse des parents pour qui on ne peut pas « vivre d’amour et d’eau fraiche » et évoque l’idéal fantasmé plutôt que la vie cloisonnée par les normes de la société.

D’amour et d’eau fraîche a été présenté aux Césars 2011, au Festival du Film de Cabourg, au My French Film Festival de 2012 et bien d’autres.

 

Ce film est disponible en VOD sur UniversCiné