« On ferme » d’Isabelle Costantini

Bienvenue au Bar B : ses deux charmantes serveuses, son ambiance chaleureuse, ses clients envahissants….

Quand Anne et Christine ouvrent un bar à la fois branché et accueillant, elles ne se doutent pas que leur succès va causer leur perte. Traitant leurs clients avec toute l’attention qui leur est due, elles se laissent petit à petit envahir par ces chômeurs de longue durée ou autres retraités, qui se plaisent tellement au Bar B qu’ils ne veulent plus le quitter.

Adoptant un ton résolument humoristique mais très grinçant, Isabelle Costantini élabore son film en empruntant des chemins de traverse. Débutant par une présentation du bar face caméra par les deux protagonistes, le récit enchaîne sur une séquence onirique très angoissante, avant de continuer en sorte de chronique de ce bar d’habitués, pour se terminer de manière moins réaliste et pour le moins surprenante. Tout cela en moins d’un quart d’heure !

Prenant un malin plaisir à déstabiliser constamment son spectateur, Costantini, si elle soigne l’aspect visuel de son film, s’appuie également sur la présence de ses acteurs, notamment celle de Pierre Lekeux, acteur inquiétant revu depuis dans Strass de Vincent Lannoo et Last Night on Earth de Giles Daoust.

Thibaut Grégoire pour UniversCiné

Retrouvez ce film sur le site d’UniversCiné Belgique